Comment les femmes se coiffaient dans les années 30 ?

Les années 30 sont marquées par la Grande Dépression à la suite du krach boursier de 1929. La crise affecte la mode féminine, qui se fait moins frivole que dans les années 20 : les Années Folles se sont évanouies. La silhouette féminine tend au classicisme, inspirée par l’Art Déco ; les lignes sont fluides et longilignes. La taille se marque, le buste est en V grâce à des épaules marquées. On parle alors de « silhouette sirène ». Le manière de se coiffer évolue elle aussi, faisant écho également à l’Art Déco..

Les styles de coiffure s’assouplissent par rapport aux années 20 : elles se font plus longues et lestes, mais surtout plus travaillées car les techniques ont évolué. En effet, les boucles et les crans sont travaillés sur un carré court.

Les coiffures années 30 : les crans

Les crans restent en vogue dans les années 30, mais plus sculptés et moins « sévères » que dans la décennie précédente. Ainsi, parfois ils sont associés avec des boucles en bas de la coiffure, donnant un air plus léger.

Les femmes utilisent des pinces à crans afin de leur donner la forme voulue. Celles ci réalisent des crans mouillés avec leur doigts puis mettent les pinces jusqu’au séchage.

Elles peuvent bien évidemment utiliser le célèbre fer Marcel afin de créer des ondulations, mais grâce aux améliorations techniques de la permanente, les femmes sont de plus en plus nombreuses à se rendre dans les salons de coiffure. En effet, ces derniers s’équipent de meilleures machines et de produits chimiques moins irritants.

Les boucles

Elles adoucissent l’allure androgyne des années 20. A l’instar de la mode, les coiffures se font plus glamours, mais aussi plus longues au fur et à mesure de la décennie. Les boucles sont davantage travaillées et petites. La frange courte est également en vogue.

La technique des « Pin Curl » est beaucoup utilisée car elle crée des petites boucles bien sculptées. Il s’agit de fixer avec des épingles des petites boucles sur cheveux humides jusqu’au séchage. Des bigoudis ont même été crée à cet effet, tels que les « bigoudis friseurs » ou encore des « kits » pour réussir à faire des boucles particulières comme des Eugène Wave.

Les coiffures années 30 : les bijoux de cheveux et les fausses tresses

La fausse tresse détachable est une des tendances des années 30. Elle se porte généralement à l’arrière de la tête et de la même couleur que les cheveux.

Tels de véritables bijoux , les femmes ornent leur coiffure de peignes, plumes, barrettes ou encore de fleurs.

Les teintures pour cheveux

Les teintures pour cheveux sont à la mode durant les années 30, et même les teintes les plus audacieuses !

Vous rêvez d’une mise en beauté authentique des années 30 ? Alors voyagez dans le temps d’une séance photographique argentique dans mes studios d’époque avec prêt de vêtements, d’accessoires, décor : https://ladanaideepochphotography.com/prestations/studio/

Voici des clichés de style 1930 réalisés par mes soins :

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :