Le maquillage années 50 : une décennie glamour

Les années 50 sont l’âge d’or du glamour : la Femme à la mode est fatale , les stars Hollywoodiennes ont beaucoup d’influence. En effet, nous sommes loin du naturel des années 40. : le maquillage années 50 est sophistiquée. Cette décennie est celle de la société de consommation . Les publicités des soins de la peau afin de rester jeune, cosmétiques, maquillage connaissent un essor ainsi que la vente des ces produits, dans tous les milieux sociaux. Pour la première fois, des mannequins inconnus rivalisent avec les grands noms d’Hollywood en devenant le visage des marques de maquillage.

La beauté devient un Art, voire une science. Selon Helena Rubinstein ( 1872-1965) cela se nomme l’auto-harmonie : doit correspondre entre eux la couleur du maquillage, les cheveux, le teint et les vêtements. Ainsi de nombreux livres et tutos expliquent comment faire concorder tout cela.

Soins de la peau

Les femmes effectuent un double nettoyage de la peau : elles s’appliquent de la cold cream pour se démaquiller puis du savon qu’elles rincent à l’eau froide. L’eau froide est un excellent tonique pour les paupières et les yeux. Afin de nettoyer les pores, elles mettent leur visage au dessus d‘un bassin d’eau chaude : Marilyn Monroe le faisait tous les soirs. Pour les yeux, certaines faisaient des bains de lotion oculaire. Les femmes nettoient leur cils avec une brosse et de l’eau chaude. Mais surtout, l’on préconise un bon sommeil afin de garder bonne mine. De nombreuses crèmes pour protéger l’épiderme contre les agressions extérieures permettent aux femmes de préserver leur peau.

Un teint lisse et pâle

Le teint dans les années 50 s’apparente à un « effet masque ». Cela est du à une épaisse application de fond de teint crème, liquide ou » Pan cake«  que l’on vient fixer avec une poudre de couleur chair. Le fond de teint est proche de la carnation de la peau, mais la base crème que les femmes mettent est ivoire. Car la mode est au visage lisse et pâle : seul un fard à joue léger et de couleur pastel ( souvent rose) apporte une touche de couleur au teint. Il s’applique du bas de la pommette vers la tempe et doit être en harmonie avec le rouge à lèvres.

Des yeux de chat

Le maquillage phare des années 50 est le trait d’eye liner, principalement en vogue aux USA. Celui ci est tracé de sorte à créer des yeux de chat.

En 1957, Helena Rubinstein commercialise le premier tube de mascara automatique le « Mascara Matic » dont la vente explose. Celui ci est noir ou brun. Les femmes utilisent des recourbes cils afin de donner plus d’intensité à leur regard. Les sourcils sont plus foncés que leur teinte naturel et ont une forme arquée. A cet effet existent des pochoirs à sourcils peuvent aider à dessiner parfaitement la forme voulue. Les fards à paupières sont clairs : le bleu est à la mode, ainsi que le blanc, en dessous du trait d’eye liner. Les palettes déploient de nombreuses couleurs avec différents reflets. Revlon a vendu des palettes de fards avec 2 ou 3 teintes afin de créer un maquillage spécifique. L’ombre à paupières est appliquée en V afin d’allonger le regard.

Une bouche sensuelle

Il n’y a qu’à voir l’attrait de la bouche de Marilyn Monroe pour se rendre compte du pouvoir de séduction des lèvres dans les années 50.. Et la plupart des femmes l’ont bien compris, puisque 2/3 d’entre elles en portent tous les jours. Mais le must est de l’assortir au vernis à ongles.

La teinte est rouge, rose pour les plus jeunes. Les lèvres sont pleines, la lèvre supérieur déborde et forme deux pics au niveau de l’arc de cupidon. Hazel Bishop ( 1906-1988) crée le rouge à lèvres anti-bavure , le « stay-on », dont le célèbre slogan «  It Stay on you.. not on Him! » marque les esprits.

Vous rêvez d’une mise en beauté authentique des années 50 ? Alors voyagez dans le passé le temps d’une séance photographique argentique dans mes studios d’époque avec prêt de vêtements, d’accessoires et décor : https://ladanaideepochphotography.com/prestations/studio/

Voici un diaporama de quelques mises en scène de style 1950 réalisées par mes soins :

Envie d’en découvrir plus ? Visitez mon exposition en ligne de photographies authentiques 1950

Categories:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :